Personne n’en mourra

17 juillet 2017

Personne n’en mourra

La Ville de Québec a décidé de retrancher une voie aux automobiles sur la rue Dalhousie afin d’éviter la cohabitation présumée dangereuse des cyclistes et des piétons sur la place des Canotiers. ‘Personne en mourra’ est la réponse donnée par le maire Labeaume suite aux questions des journalistes sur le brouhaha créé par l’implantation de cette piste cyclable improvisée.

Tout le monde sait que la circulation est dense dans le secteur du vieux port et que toute intervention pour réduire la chaussée créerait des problèmes de circulation. Réaliser des pistes cyclables ce n’est pas uniquement tracer des lignes blanches le long des voies de circulation et d’y peinturer le sigle cycliste ou piéton mais bien de planifier un vrai réseau.

La conseillère Julie Lemieux encore beaucoup moins claire en a rajouté en mentionnant que tout a été fait en conséquence des analyses. Elle a ajouté que des gestes pourraient être posés et que des mesures correctives pourraient être appliquées, au besoin, au cours des prochaines semaines

Cette piste aurait pu être aménagée le long du fleuve à la place des canotiers ce qui n’aurait rien dérangé.

3 réflexions au sujet de “Personne n’en mourra”

  1. Bonjour,

    La planification et Labaume oublions cela, il a un fort penchant pour l’improvisation selon ses humeurs.
    Son mode de fonctionnement c’est l’impulsion…Il me fait rire quand il parle de cohabitation dangereuse entre automobilistes, piétons et cyclistes…Promenez-vous dans l’arrondissement Haute-St-Charles et particulièrement dans le secteur Loretteville. Apportez avec vous de quoi prendre des notes, les manques de norme de sécurité y sont particulièrement élevés. Aucune mesure de sécurité pour les piétons et que dire dans le secteur de l’accès à la piste cyclable dans le secteur de l’aréna où se trouve l’entrée principale sur le boul. Des Étudiants. Je précise dans la portion entre le pont de Wendake et le boul. Valcartier.Tout à fait effarant pour ne pas dire épeurant! Cela vaut le déplacement surtout actuellement.

    Prenez la peine d’y aller, je vous certifie que vous ne prendrez pas votre temps! Garez votre voiture au stationnement attenant à l’aréna et remontez à pied jusqu’à l’entrée. Regardez l’emplacement, le paysage et jetez un coup d’oeil aux obstacles naturels auxquels sont exposés justement les piétons et cyclistes et les automobilistes forcément. Zéro indication, zéro aménagement même pas minimal! Pourtant cela ne coûterait pas une fortune pour penser sécurité!

    Alors quand Labaume parle de dangerosité au niveau de la cohabitation automobilistes, cyclistes piétons c’est comme le reste…le dernier de ses soucis. Cela n’est qu’un mot de plus dans son vocabulaire et particulièrement en période pré-électorale. La seule portion où l’on remarque des normes de sécurité dans le secteur, à ne pas confondre c’est l’ancien quartier Neufchatel. S’il y avait un mot pour décrire le secteur Loretteville ce serait l’exemple à éviter. J’insiste, allez faire un tour dans le secteur et imaginez-vous piéton, par surcroît non voyant…C’est là que réside le véritable dangeret où il prend tout son sens. J’ai l’impression d’halluciner à chaque fois que je m’y promène…Allez faire un tour et portez un regard professionnel, vous ne serez pas à bout de vos surprises cela c’est garanti!

Laisser un commentaire