Pénaliser parents et enfants 22 octobre 2011

Québec, le 22 octobre 2011
0001
Pénaliser parents et enfants

L’action démocratique du Québec (ADQ) sous Mario Dumont fut le premier parti politique à présenter dans son programme l’abolition des commissions scolaires. Par la suite le groupe de réflexion de François Legault la coalition pour l’avenir du Québec (CAQ) a également proposé une refonte complète du système d’éducation dont l’abolition des commissions scolaires.

Le parti Libéral de Jean Charest, mal en point dans les sondages, annonce une coupure draconienne du budget des commissions scolaires qui est ni plus ni moins qu’un sabordage déguisé. Le seul point en commun qu’ont ces trois entités différentes est que d’un simple clic du bout des doigts ils veulent refaire le système d’éducation.0002

Depuis la création des commissions scolaires dans les années 1840, le dépôt du rapport Parent dans les années 1960 et la création du Ministère de l’éducation du Québec en 1964 les ministres qui se sont succédé y sont allés de leurs changements en éducation ce qui a pénalisé parents et enfants.

Voilà que sans analyse ni planification la ministre de l’éducation Line Beauchamp décide de couper 300 millions de dollars dans les budgets administratifs des commissions scolaires.

Je ne crois pas que c’est en abolissant les commissions scolaires que notre système d’éducation s’en portera mieux.

Laisser un commentaire