L’autoflagellation 23 avril, 1999

Québec le 23 avril, 1999

L’autoflagellation

Je désirerais répondre à l’article de Jean Thériault paru dans le soleil du 21 avril concernant les jeux olympiques de 2002 et l’implication du maire Jean-Paul L’Allier. J’ai d’ailleurs pris connaissance de plusieurs articles du journal Le Soleil faisant état de ces dépenses. Dans votre article Monsieur Thériault, vous implorer quelqu’un d’arrêter Jean-Paul L’Allier. L’arrêter pourquoi?

Ce n’est pas lui qui a parti la polémique entourant les dépenses des jeux olympiques. Il faut arrêter de faire les vierges offensées et penser aux autres choses de la vie qui peuvent nous rapporter pour l’avenir. Oui il y a eu des dépenses, oui il y a eu ceci et cela mais vous vous attendiez à quoi? Pensiez-vous vraiment que ces gens de l’Olympe arrivés de partout et de nulle part ne venait que pour regarder, et cela je l’ai toujours compris, ils venaient pour se faire gâter. D’ailleurs du temps des Grecs il y avait aussi selon leur temps des faveurs ou cadeaux de tous genres car ça fait parti du cirque de l’influence ou du lobbying.

Oui le carnaval d’hiver, le festival d’été de Québec, la fête foraine de la rue Saint-Joseph, la fête populaire du quartier Saint-Roch fonctionnent bien, pour un petit village c’est bon, mais ce n’est pas ce qui fait marcher l’économie. Quand tous les paliers de gouvernement et le privé investissent, c’est pour avoir des retombées économiques et, si ce n’est pas nous, ce sera d’autres et ailleurs. Vous n’avez qu’à penser aux millions investis dans les jeux de Calgary et, n’entendez vous parlé? Arrêtons donc de s’autoflageller.

Laisser un commentaire