Acharnement 9 avril 2014

9 avril 2014

Acharnement

Dans le dossier de l’acquisition du concorde par le groupe Savoie des résidences Beausoleil et de sa revente à un groupe Québécois afin d’y construire un mixte hôtel et condos, le maire de Québec Régis Labeaume fait de l’acharnement volontaire. On sait que le nouveau projet du consortium Québécois n’exigeait pas d’amendement au zonage afin d’y permettre l’exploitation Hôtel-condos ce qui déplaisait au maire.
Concorde
Rappelons-nous que monsieur Labeaume mentionnait qu’un changement au zonage ne se faisait pas seul et que cela exigeait un certains temps. Pour étirer la sauce la ville avait confié un mandat à un expert indépendant pour une étude d’impact socio-économique, sur les conséquences de la fermeture de l’hôtel.

Voilà que le premier magistrat, en un claquage de doigts, vient de confirmer un changement de zonage afin de mettre des bâtons dans les roues des nouveaux promoteurs. Le maire Labeaume a décidé, mardi soir, de faire voter une résolution par le conseil municipal afin de préserver uniquement la vocation hôtelière du Concorde. Cela empêchera l’usage à titre de résidence de tourisme ou de logement qui était permise jusqu’à mardi soir.

Pourquoi cet acharnement?

Laisser un commentaire