Quelle est la limite pour les payeurs de taxes à éponger les déficits des immenses éléphants blancs déficitaires construits par l’administration Labeaume. De Clotaire rapaille, au diamant de Robert Lepage en passant par le forum des cultures, coffre fort virtuel, cabane d’un million pour attacher ses patins, l’anneau de glace, le grand-marché et les déficits annuels de l’amphithéâtre jusqu’ou s’arrêtera cette hémorragie de gaspillage.

Après avoir déplié 7,5 millions $ pour la construction du théâtre le Diamant, la Ville de Québec offrira une aide récurrente de 50 000 $ par an au lieu de diffusion de Robert Lepage pour ses opérations. Maintenant, non seulement il faut payer pour la construction mais en bonus, faut payer pour ses coûts d’exploitation annuels. La facture totale concernant la construction du Diamant plus lourde que prévu avait dépassée les 57 millions $ qui étaient initialement prévus.

Le maire se comporte comme un monarque qui dépense l’argent de ses sujets et en plus le il ridiculise au conseil de ville ceux qui posent des questions sur ces dépenses gigantesques. C’est beau la culture mais il ne nous reste pas d’argent pour participer.