Québec le 1 septembre 1993

VIVRE SA DÉMOCRATIE

L’autre soir j’écoutais le débat des Chefs à Radio Canada et, en même temps, on nous faisait des reportages de ce qui se passait à Moscou. On voyait des personnes se faire agresser et tuer afin de débattre de leur démocratie.

Le lendemain je lisais dans le Soleil les résultats d’un sondage mentionnant que seulement 35% des Québécois ont écouté ce débat. N’est t’il pas vrai qu’il est plus humain, moins dangereux et plus démocratique de voir nos politiciens et politiciennes se parler, se chicaner afin d’essayer d’obtenir notre vote.

Je préfère ce bruit parfois incongru qu’au sifflement des balles
Les gens se trouvent toutes sortes de raisons pour décrier la politique et essayer de se faire une raison pour ne pas aller voter. Moi je pense que l’on a les politiciens que l’on mérite et si on se donnait tous et toutes le mot pour leur parler par notre vote ils viendraient à comprendre.

Si on n’est pas content de leur manière de fonctionner il faut leur dire et, de la même façon si on trouve qu’il gère bien nos finances.