Québec, le 28 janvier 2010

Virage santé

La plupart des partis politiques qui se sont présentés depuis plusieurs années lors des élections provinciales au Québec avaient comme priorité d’effectuer un virage santé. On constate toutefois que malgré l’augmentation du budget alloué au ministère de la santé et services sociaux qui atteint 27 milliards de dollars en 2010 constituant ainsi près de 40% du budget total du Québec les problèmes ne sont pas encore réglés.

De ministre en ministre c’est un aveu d’échec et un constat clair que les problèmes ne sont pas là ou on pense les avoir décelés. Tous les ministres qui se sont succédé ont promis de construire des immenses complexes hospitaliers qui ne sont jamais réalisés à cette date. Toutefois le gouvernement actuel par son ministre de la santé actuel Yves Bolduc investira des millions de dollars pour l’agrandissement de l’hôtel Dieu de Québec sur 6 ans.

Est-ce vraiment la solution? Les hôpitaux ne sont pas utilisés à pleine capacité et il y a un manque flagrant de personnel à tous les niveaux. Plusieurs ailes et lits de certains hôpitaux sont actuellement non-utilisés et on construit des bâtiments neufs. Est-ce que la nomination d’un médecin à la tête de ce ministère est une bonne chose en soi? Est-ce plutôt un problème d’administration et de gaspillage? Dans ce cas pourquoi ne pas nommé un vrai gestionnaire à la tête de ce ministère?