31 octobre 2014

Victoire morale

Le syndicat des pompiers peut se vanter d’avoir obtenu une victoire morale dans son litige en arbitrage contre la ville de Québec. Même si le maire Labeaume crie victoire il n’en demeure pas mois que le régime de retraite sera payé à 45% employés et 55% ville lorsque cette dernière exigeait 50-50.
pompier
De plus le syndicat aura obtenu en salaire plus que les autres employés municipaux qui avaient signé leur convention collective. Les pompiers obtiennent un montant forfaitaire de 2% pour 2007, et des hausses de 2% pour 2008 et 2009, ainsi que de 1% à partir du 31 décembre 2009.

Je suis d’avis que dans cette sentence arbitrale il n’y a rien qui n’aurait pas pu être négocié de bonne foi si la ville avait proposé ces éléments. Après plusieurs années d’attentes et près de deux millions de dollars de dépenser de l’argent des contribuables en frais d’avocats la décision rendue par l’arbitre met fin à une partie du long processus qui a semé la bisbille entre les deux parties.

Il faut savoir que la convention n’est pas réglée car la décision ne vise que le retard 2007-2009. Les négociations tumultueuses et coûteuses reprennent pour régler 2010 à aujourd’hui.