28 juin 2015

Victoire d’un président

Dans les divers dossiers concernant les pompiers de la ville de Québec on peut dire bravo et félicitation au président du syndicat Éric Gosselin qui a fièrement et bravement amené ses troupes à une victoire écrasante sur l’entêtement du maire Labeaume. Depuis 2007 le maire a dénigré ses pompiers et leur syndicat en les traitants de tous les noms et de menteurs professionnels. Souvenons-nous du comité plénier dévastateur de 2012 qui fut une séance de règlement de comptes avec l’APPQ et son président.
Pompiers
En 2014 les membres ont répondu au Maire Labeaume en réélisant leur président par une majorité écrasante. C’est sous le règne de monsieur Gosselin, que l’arbitre du ministère du Travail a tranché le litige qui s’étirait depuis sept ans entre la ville et le syndicat des pompiers dictant ainsi les paramètres du contrat de travail de 2007 à 2010.

Après des milliers de $ gaspillés en frais d’avocat, et se servant de ce gain du syndicat des pompiers, la ville a finalement réglé la convention collective 2010-2018 à la satisfaction des pompiers.

Tout dernièrement l’APPQ a gagné sur la désyndicalisation de 76 emplois syndiqués. La décision de la CRT ordonne à la Ville de Québec et à ses représentants de cesser toute ingérence dans les affaires syndicales de l’Association des pompiers professionnels.