Québec, le 29 septembre 2010

Vengeance rouge?
lib_logo_red
Certains libéraux sortent de leur tanière afin de venir à la rescousse de leur chef de parti et premier ministre Jean Charest qui est visiblement en péril. En effet Pierre Bibeau ancien organisateur du parti libéral du Québec (PLQ) et de Vision Québec a reconnu avoir servi de prête-nom pour le parti politique municipal fondé par l’ex-ministre Marc Bellemare.

Par la suite un avocat de Québec Jean-Paul Boily, militant et ex candidat libéral, dit avoir assisté à une réunion en vue d’organiser le financement du parti vision quebec à Sainte-Foy avec une quinzaine de personnes, où se trouvaient Franco Fava, Marc Bellemare et Georges Lalande.
Un autre partisan libéral homme d’affaires de Québec Charles Lacroix, affirme lui aussi que Vision Québec, aurait sollicité l’aide du collecteur de fonds libéral Franco Fava, en 2005.

Voilà qu’un autre avocat Me Neilson Côté se disant libéral de souche sort de l’ombre en déclarant que Marc Bellemare lui aurait proposé de l’aide dans son désir d’être nommé juge. Il ne faut pas passer sous silence les nombreux avocats du PLQ de la commission Bastarache qui tire à boulet rouge sur Marc Bellemare.

Il va de soi que Marc Bellemare nie tout.