Québec, le 8 juin 2010
Conseil de ville
Vaudeville

Le conseil de ville de Québec a été, une fois de plus, le théâtre d’une pièce de Vaudeville lorsque le président de l’assemblée Jean-Marie Laliberté a expulsé et fait escorter par les policiers le conseiller indépendant du district Saint Sacrement-Belvedère Monsieur Yvon Bussières. Le président de l’assemblée, membre de l’équipe Labeaume, a fait preuve d’agressivité, de manque de jugement et a agit à l’exemple de son Maire Régis Labeaume.

J’étais présent au conseil de ville et le conseiller Bussières avait raison de se plaindre sur son temps de parole car le président est beaucoup plus tolérant sur les dépassements envers les conseillers de l’équipe Labeaume que pour les deux indépendants. Il est aberrant de constater jusqu’à quel point le conseil de ville est devenue burlesque, monocorde et l’endroit ou l’opposition n’est pas la bienvenue.

Régis Labeaume avait demandé à la population une majorité absolue, c’est ce qu’il a eu et voilà ce que ça donne. Les citoyens ne sont même pas les bienvenues à ce conseil car ils peuvent apportés de l’opposition ce qui est, pour le maire, très improductif.