Québec, le 26 juin 2009

Une ville sans dessus dessous

Je comprends que la période pour effectuer des travaux routiers est courte mais il doit y avoir un moyen de procéder à une meilleure planification afin d’éviter le blocage systématique de l’accès au centre ville. Prenons comme exemple le pont de Marie de l’incarnation que l’on arrange à tous les ans depuis 5 ans est bloqué sur 2 voies et le détour par le pont Scott est fermé il faut se rallonger par la rue St-Sacrement. De plus, le petit pont de piéton (pont de l’aqueduc) enjambant la rivière afin de se rendre à place Prévert est aussi fermé.

La piste cyclable passant sous le pont de Marie de l’incarnation est également fermé pour une période indéterminée. Que dire de l’entrée du petit centre d’achat coin Hamel et Marie de l’incarnation rendue inaccessible coté Est il faut exécuter un détour par le boulevard Hamel.

Le piéton est encore pris en otage dans cette mauvaise planification.