Québec, 6 sept 2007

Une ville bloquée

Je lisais dans le soleil de ce matin un article du chroniqueur Claude Vaillancourt relatant les propos du conseiller et membre de l’exécutif François Picard concernant les travaux routiers dans la ville de Québec et il en a ras le bol. L’accessibilité à la ville est excessivement réduite voir même impossible suite aux nombreux travaux sur les voies de circulation. Monsieur Picard était membre de l’exécutif lorsque les décisions de bloquer la ville se sont prises.

Ce n’est pas vrai qu’en 2007 on ne peut prévoir ces travaux afin d’éviter de paralyser complètement l’accès à la ville. Je sais que la période des travaux routier est restreinte mais une planification sur une plus longue période est possible.

Comme exemple, la rue Marie de l’incarnation est bloquée à toutes les années pour diverses raisons ça c’est un problème. La rue Cartier venait d’être refaite et elle est entièrement fermée durant la période estivale.