Québec, le 22 juin 2009

Une toge en berne

L’aspirant à la mairie de Québec Monsieur Alain Loubier chef du renouveau municipal de Québec (RMQ) vient de lancer la serviette et de reprendre sa toge d’avocat. Je comprends bien que la lutte pour conquérir la mairie de la ville de Québec aurait été très difficile mais pas impossible.

Le plaidoyer que monsieur Loubier devait réaliser était à l’effet de défendre les citoyens de la ville contre l’établissement d’un contrôle dictatorial par le privé au détriment du service de proximité pour les résidents. Il est impensable que le prétendant à la mairie de Québec Monsieur Régis Labeaume se retrouve maire sans opposition.

Les citoyens qui croyaient encore aux valeurs que le (RMQ) véhiculait sont laissés presque seul dans un navire qui prend l’eau. Il aurait fallut que Monsieur Loubier demeure capitaine fasse le ménage interne et rétablisse certaine valeur propre au parti.

J’espère que comme plaideur il ne laissera pas tomber une cause perdante.