Québec, le 10 novembre 2010
Labeaume et red bull
Une première démission

Un premier départ survient à la Ville de Québec à la suite des propos acerbes du maire Labeaume sur l’incompétence crasse de certains gestionnaires-fonctionnaires. En effet l’un des cinq plus hauts cadres, Guy Renaud, a remis sa démission et quittera l’administration municipale. Il n’a visiblement pas apprécié la remise en question de la compétence des fonctionnaires faite par le fougueux maire Régis Labeaume.

Monsieur Renaud avait été sélectionné en novembre 2008 parmi 107 candidats au terme d’un concours pour remplacer l’ancien directeur général adjoint, Serge Viau, qui partait à la retraite. Donc ce fonctionnaire de carrière avec 30 ans d’expérience dans la fonction publique fédérale dont l’Agence spatiale canadienne a été choisi par l’administration Labeaume.

Dernièrement le maire a modifié à la hausse la structure de salaire des cadres afin de choisir les champions comme il le dit en leur enlevant toutefois la sécurité d’emploi. De cette façon il s’assurera de donner son aval à toutes les nominations et créera ainsi son propre réseautage ce qui devient très malsain pour l’administration publique.

Est-ce que le maire aurait atteint son niveau d’incompétence tel que cité dans le principe de Peters? Selon ce principe, « tout employé tend à s’élever à son niveau d’incompétence. »