3 août 2013

Une note au dossier

Il semble que la chauffeuse d’autobus du réseau de transport de la capitale (RTC) qui avait expulsé une dame de Beauport et sa fille de 18 mois d’un autobus parce que l’enfant pleurait sera punit car elle aura une note à son dossier.
Aura
C’est là que l’on s’aperçoit que direction du RTC n’est pas capable de faire respecter sa mission première qui est de permettre aux citoyens de mieux vivre la ville par un transport collectif de qualité pour la collectivité.

Souvenons-nous que le président du RTC Raymond Dion avait mentionné que pour attirer de nouveaux clients il devait revoir certaines façons de faire et offrir des services de qualité répondant aux demandes de la population.

Monsieur Dion il faudrait d’abord garder les clients actuels et ne pas les foutres à la porte pour un rien. Il faudrait également dire aux syndiqués que la population leur offre de bonnes conditions de travail et que cela exige de bons comportements.

La majorité des chauffeurs se comportent correctement mais il faudrait faire comprendre aux fautifs qu’ils sont aux services de la population qui les paie adéquatement.