Québec, 6 juin 2007

Une limite à tout

La liberté d’expression a un prix à payer et c’est la justice qui doit maintenant en établir les limites. Je lisais le reportage du journal le Soleil du 6 juin sur la poursuite de Pierre Jobin, chef d’antenne de TVA à Québec, contre Jeff Fillion l’ancien animateur de CHOI-FM (les X) et j’ai le goût de dire ne lâche pas Pierre.

Il est temps d’établir des barèmes sur cette supposé liberté d’expression. Ce n’est pas vrai que tu peux dire n’importe quoi sur n’importe qui lorsque tu as les ondes ouvertes, un micro à la main, un fantasme et une arrogance à toute épreuve à faire frémir. Jouir d’un micro n’est pas donné à tous mais ceux et celles qui en profitent doivent le faire pour renseigner et informer le public et non s’en servir comme une arme pour se venger et détruire.

Tel que je jugement pour Sophie Chiasson j’espère que la justice montrera à ces sans reproche qu’il y a une limite à tout.