20 janvier 2014

Une façon cavalière

Pour ma part je trouve un peu cavalière la façon dont l’ex ministre de la justice du gouvernement libéral Marc Bellemare malmène et discrimine le système de justice du Québec dans le dossier de Marie-Renée Baillargeon. Je loue le travail que Marc Bellemare fait dans le dossier des victimes d’actes criminels mais je suis d’avis qu’il manque un peu de discernement dans ce dossier-ci.
images (1)
L’avocat d’expérience sait que le ministre de la justice ne peut se substituer à l’enquête policière menée dans le dossier de madame Baillargeon et encore moins s’immiscer dans la décision prise par des procureurs de la couronne très compétents qui ont pris la décision de ne pas poursuivre,

Pour ceux et celles avides de sensation et qui veulent absolument connaître le nom de l’avocat collecteur de fond du parti libéral bien connu n’ont qu’à être patient. En effet il semble que la présumée victime et son avocat veulent porter la cause au civil et je crois que c’est la bonne décision dans les circonstances.

De cette façon tout le monde sera gagnant ou perdant mais la justice aura fait son travail.