Québec, le 25 octobre 2011
Chantiers
Une diversion?

Je déplore ce qui se passe actuellement sur les chantiers de construction au Québec en réaction au projet de loi 33 éliminant le placement syndical et visant l’amélioration du fonctionnement de l’industrie de la construction. Je suis d’avis que les représentants de la fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) utilisent des moyens dépassés pour revendiquer leurs droits.

Par contre sachant qu’un tel projet de loi serait rejeté par la FTQ et créerait de la bisbille sur les chantiers pourquoi alors le présenter lorsque la province connait ses plus gros chantiers de construction? Il faut savoir que le gouvernement libéral a déposé ce projet de loi 33 avant le volte face du premier ministre Charest sur la commission d’enquête était-ce une diversion ou un moyen détourné pour éventuellement expliquer un dépassement de coût?

Avant ce soubresaut il n’y avait certes pas un gros pourcentage de la population qui était au courant de la façon de fonctionner pour le placement syndical dans le monde de la construction? De plus, connaissant les réactions prévisibles de la FTQ, le gouvernement a donné des munitions à certains animateurs afin d’attaquer et de détruire un secteur qui est la pierre angulaire du développement économique du Québec.

Il faut arrêter immédiatement ce carnage.