Une consultation bidon

La ville de Québec a invité la population à une consultation sur des modifications réglementaires qui seront nécessaires pour la réalisation du projet Le Phare du groupe Dallaire. Il faut bien comprendre que ce n’est pas un référendum mais bien des scéances d’information et de consultation. Souvenons-nous que le gouvernement libéral de Philippe Couillard par son ministre des affaires municipales Martin Coiteux avait abolit l’obligation de tenir des référendums municipaux en adoptant la loi 122.

Le méga complexe immobilier de 65 étages sur le boulevard Laurier prévoit une grande mixité d’occupation en proposant des logements, des condos, un hôtel, des bureaux et une salle de spectacle répartis dans quatre édifices.

Monsieur le maire et messieurs les développeurs nous ne voulons pas que notre belle ville conviviale devienne une ville impersonnelle comme les Chicago, New-York, San Diego, Calgary et autres mais demeure une ville paisible ou il fait bon vivre. Nous n’avons pas besoins d’un prix d’audace nous voulons conserver notre qualité de vie. Notre patelin doit demeuré touristique à l’échelle humaine avec des bâtiments plus modestes avec un urbanisme local accepté par ses habitants.