Une confrontation inutile

Les chauffeurs de taxis sont très mal conseillés et ne s’aident pas en se mettant à dos la population par leurs moyens de pression dépassés. Ils ont décidés de défier le gouvernement en bloquant les routes pour nuire aux automobilistes en pleine heure de pointe.

Au lieu de s’asseoir et de discuter avec les représentants du gouvernement la meilleure façon de distribuer le demi-milliard de $ consentis ils préfèrent une confrontation dépassée et inutile. Le projet de loi 17 qui se veut une modernisation de l’industrie du transport de personnes qui était devenue désuète et périclitait est là pour rester.

Je suis entièrement d’accord avec ce projet de loi qui déréglementera l’industrie en réduisant certaines charges fiscales, administratives et régularisera les activités d’UBER qui a tiré l’industrie vers le haut. Les chauffeurs de taxis ont bénéficié d’un monopole pendant des décennies grâce à ce permis mais ne l’ont pas modernisé.

Ce n’est pas le gouvernement qui a transformé, surévalué, grossit artificiellement la valeur du permis de taxi, fait en sorte qu’il est géré comme un placement et un fond de pension. Les conseillers financiers comme Desjardins et le fonds FTQ font partie intégral du problème.