Québec, le 6 juillet 2005

Une bonne entente?

J’ai lu le reportage de Daphnée Dion-Viens parut dans le soleil du 6 juillet concernant l’entente entre la ville de Québec et ses policiers. Je trouve personnellement que la ville a fait un bon travail dans ce dossier afin de régler ce problème qui durait depuis trop longtemps pour la santé et sécurité de la population.

Toutefois en ce qui concerne les policiers, on s’aperçoit facilement qu’avec 84% en faveur de l’acceptation c’était vraiment un problème d’argent. En effet si on regarde le tableau du soleil avec 11.5 % d’augmentation à partir de 2002 et un rattrapage de 40% à partir de 2004 suite à l’abolition de la clause orphelin la sécurité des citoyennes et citoyens a passé loin derrière malgré les beaux discours du président Bernard Lerhe.

De plus avez-vous pensé que les policiers seront encore en moyen de pression en 2006 car le contrat sera terminé? Pourquoi ne pas réaliser une négociation continue afin que la population ne se sente pas encore une fois insécurisée?