14 mai 2014

Une belle couleur rouille

Pendant que les avocats se chamaillent le pont de Québec rouille et le président-directeur général du CN, Claude Mongeau a mentionné, lors de son témoignage, qu’il n’est pas nécessaire de repeindre le pont de Québec. Il est incompréhensible d’entendre de tels propos car de rapports en rapports sur l’état de la structure du pont depuis les années 90, les ingénieurs notent que la progression de la rouille s’accélère et que le pont s’affaiblit.
pont-de-québec-rouillé1
Depuis 1990, rien n’a été fait pour améliorer la condition de ce lieu historique national, aussi classé monument historique international du génie civil. Quelle démesure démontrée par les paliers de Gouvernement fédéral, provincial et le Canadien National envers la population et les familles des 89 ouvriers mort au travail lors de la construction dans les années 1900.

Après avoir investi plus de 1 millions de dollars à l’éclairage du pont et s’être entendu sur un montant de 60 millions pour son toilettage voilà que les intervenants se chicanent depuis 2006 à coup de centaines de milliers de dollars.

Le président du CN a même déclaré que les admirateurs devront se résigner à contempler une structure en plusieurs tons de vert, de gris et de rouille.