Québec, le 27 mai 2005

Un traitement psychique

Bravo pour le courage qu’a eu Nathalie Simard en affirmant publiquement qu’elle était la victime du prédateur sexuel Guy Cloutier. Je suis persuadé voir même convaincu que cette démarche, quoique très difficile, est le meilleur traitement psychologique qu’elle a eu. Je suis donc d’avis que son geste aura des conséquences très positives dans son cheminement de vie.

Comme elle l’a dit dans son témoignage très émouvant, le plus difficile sera de reprendre sa vie en main. Ce que je peux lui dire c’est que ce geste est déjà fait par cette sortie publique afin d’améliorer ses états de conscience. Le reste va suivre et ça va aller vite mais il ne faut pas se décourager car la vie n’est pas facile.

Comme les résultats du sondage le démontrait cette semaine dans le journal de Québec la population est derrière elle et l’encourage à continuer. Cette démarche très positive pour Nathalie donne confiance aux autres victimes, encore bravo.