Québec, le 29 janvier 2008

Un tient vaut mieux que deux tu l’auras

J’ai lu avec intérêt l’article de Jérôme Vaillancourt conseiller municipal du RMQ concernant l’établissement d’un transport par tramway à la ville de Québec. Comme Monsieur Vaillancourt j’ai toujours été favorable à un tramway pour la ville de Québec. Je suis également d’avis que la région de Québec ne reçoit pas sa part du gâteau financier des deux paliers de gouvernement.

Toutefois, après plusieurs années de restructuration et de brasse camarade, le réseau de transport en commun desservant la grande région de Québec est enfin stabilisé et connaît une hausse de sa clientèle. Il faut maintenant préserver cet acquis et investir sur des améliorations afin de desservir adéquatement les milliers d’usagers qui le fréquente. Cet amélioration passe par l’ajout de nouveaux parcours métro bus nord-sud, ajout de nouvelles voies réservées autobus taxi et adopter un meilleur contrôle de ces voies, augmenter le nombre d’autobus articulés et donner un meilleur service aux citoyennes et citoyens. Une ville qui se dit moderne et à l’avant garde doit d’abord et avant tout poser des gestes afin d’améliorer la circulation piétonnière le long de ses voies de communication ce qui n’est pas le cas actuellement

Il faut poser des gestes environnementaux et de développement durable. Le développement durable passe d’abord et avant tout par l’amélioration de la cueillette sélective et des centres de tri, l’amélioration et le contrôle des produits toxiques sortant des cheminées de l’incinérateur et autres industries. D’ailleurs la collecte sélective de la ville de Québec a connu une hausse imprévisible de 30% avec les bacs roulants bravo.