Un système déficient

Le gouvernement fédéral a implanté un nouveau système de paie phoenix ultra moderne qui coûtera près d’un milliard de dollars aux contribuables canadiens mais qui ne fonctionne pas.

En 2010 le gouvernement conservateur de Stephen Harper a décidé de remplacer le vieux système de paie des années 1970 qui était dépassé et avait des fonctions limitées. Afin de respecter ses promesses électorales de création d’emplois en région le premier ministre décide de consolider les centres de paye à Miramichi au Nouveau-Brunsqick et d’implanter un nouveau système de paie le système phoenix.

À cause de différents problèmes d’intégration des 80 000 règles de paye et de 16 000 scénarios de rémunération différents ce n’est qu’en 2016 qu’il est officiellement en opération. Depuis lors des employés fédéraux, étudiants, travailleurs saisonniers, employés d’un retour d’un congé de maternité et autres se plaignent de ne pas avoir été payés depuis plusieurs semaines.

Nous sommes fin 2017 et, pendant que notre premier ministre Justin Trudeau fait des selfies aux philippines plusieurs employés des 300 000 fonctionnaires canadiens dénoncent encore des retards, des versements erronés voir même des absences de payes.