Québec, le 23 juin 2010

Un surplus record

Lors du dernier budget municipal l’équipe Labeaume a infligée une hausse de taxes record aux citoyens de certains secteurs équivalents à une hausse moyenne du compte de 2,25% lorsque l’inflation était d’environ 0,7%. Cela s’ajoutait à la décision d’augmenter le niveau de la dette pour faire un investissement massif dans les infrastructures soit plus de 300 chantiers.

À peine quelques mois plus tard les mêmes dirigeants annoncent aux citoyens qu’ils se flattent la bedaine avec un surplus record de 33 millions de dollars. De ce fait le maire Régis Labeaume mentionne qu’il redonnera ce trop perçu en 2011 en diminuant la hausse éventuelle du compte de taxes de 1% plus bas que l’inflation.

Ce robin des bois des temps moderne ajoute que c’est le plus important surplus depuis les fusions municipales. Il est tout à fait normal compte tenu de l’harmonisation des évaluations et des taxes des anciennes municipalités effectuées depuis 2002.