Québec, le 2 février 2010

Un super PEPS pour quand?

Projet qui mijote depuis 2005 et annoncé dans diverses campagnes électorales la construction du super PEPS attend toujours l’approbation des divers paliers de gouvernement. En effet même si l’annonce «finale» du projet remonte à juin 2009 il apparaît que l’entente Ottawa-Québec permettant de financer l’agrandissement du PEPS de l’Université Laval n’a pas encore été signée. Imaginez que ce retard serait dû au fait qu’Ottawa cherche à obtenir une meilleure visibilité pour son implication dans le financement du projet de 85 M$. Pendant que le premier ministre du Québec Jean Charest se promène en Indes les fonctionnaires du Québec et d’Ottawa jouent à la paperasserie administrative et ce super projet stagne toujours.

En effet le 7 mars 2007 le premier ministre Jean Charest rend publique les grandes lignes d’un projet d’agrandissement du PEPS évalué à 75 M $ lors d’une conférence de presse tenue dans le stade couvert du complexe sportif. Un des objectifs poursuivis par ce projet est de doter l’Université Laval, la Ville et la région de Québec d’une infrastructure sportive multisports de calibre international, largement ouverte sur la communauté régionale, où cohabitent en harmonie le sport de participation et le sport de haut niveau.

Le 4 septembre 2008 soit plus d’un an après les représentants des gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé, en conférence de presse, que 85 millions de dollars seront investis dans le projet tant attendu d’agrandissement du PEPS, dans le cadre d’une entente-cadre relative au plan d’infrastructure à long terme du gouvernement fédéral.

Le 18 juin 2009 Gilles D’Amboise, directeur du Service des activités sportives de l’Université, a fini d’attendre les élus pour concrétiser le projet qu’il mijote depuis 2005. En effet en présence de la députée conservatrice Josée Verner, du ministre libéral Sam Hamad, du maire Régis Labeaume et du recteur Denis Brière, il a présenté les maquettes de ce qui deviendra le plus gros complexe sportif de l’est du Canada. À cet effet le recteur Denis Brière a annoncé que l’Université Laval s’est vu confier par le gouvernement du Québec la maîtrise d’œuvre du projet d’agrandissement du pavillon de l’Éducation physique et des sports (PEPS) dont les plans et devis seront achevés d’ici février 2010 et les travaux commenceront dès le mois suivant.

En 2010 qu’en est t’il vraiment?