Le gouvernement du Québec vient de lancer un ballon politique en annonçant leur projet d’un troisième lien soit un nouveau tracé en plein centre des deux villes de Québec et de Lévis. Il n’en fallait pas plus pour que le maire de Québec se rallie et applaudisse avec enthousiasme ce nouveau projet.

J’ai personnellement toujours favorisé un troisième lien mais plus à l’Est afin de dégager le centre ville déjà embouteillé et congestionné. Le nouveau tracé proposé amènera des centaines d’automobiles de l’est et de l’ouest vers le quartier St-Roch déjà trop achalandé. Il va de soi que le ballon lancé par le gouvernement de la CAQ mettra fin aux divisions qui perdurent à Québec entre partisans du troisième lien et sympathisants du réseau structurant.

À mon avis il faut revenir au projet précédent d’un tunnel d’une dizaine de kilomètres passant sous la pointe ouest de l’île reliant ainsi les autoroutes 40 et 20 qui dégagerait les deux centres ville des bouchons de circulation. Imaginez les ces bouchons qu’il y aura à l’entrée du tunnel dans St-Roch avec le projet proposé.