Québec, le 24 février 2005

Un remaniement ministériel justifié?

Le Premier Ministre de la province de Québec Monsieur Jean Charest vient tout juste de réaliser un des plus important remaniement ministériel de notre courte histoire afin d’améliorer sa cote de popularité ainsi que les services à la population. Même s’ils étaient prêts comme leur slogan de la dernière campagne électorale l’affirmait, un réajustement s’imposait et je crois que c’est de bonne guerre de l’avoir réalisé.

Où le bât blesse c’est de constater la création de nouveaux ministères et le changement de nom de certains autres. Avez-vous pensez les coûts que cela amènent, d’abord la création d’un nouveau ministère cela exige un nouveau cabinet avec des nouvelles nominations et les coûts inhérents. Par la suite un changement de nom d’un ministère c’est toute la paperasse administrative qui ne sert plus et des changements au niveau de la haute direction. Prenons l’exemple du ministère des ressources naturelles de la faune et des parcs, qui devient le ministère des ressources naturelles et de la faune, qu’est ce que ce changement engendra? et quels services à la population seront améliorés.