Un règne qui s’effrite

Après avoir encaissé la démission d’un de ses bras droit Jonathan Julien vice-président du comité exécutif et vice-président du Réseau de transport de la Capitale (RTC) voilà que le maire fait face à une nouvelle démission soit l’ex président du RTC Raymond Dion. Tout le monde connait le style de gestion autocratique du maire Labeaume et aujourd’hui il a de lourdes conséquences au sein de son équipe.

Monsieur Julien qui n’avait jamais été désavoué par monsieur Labeaume a piloté plusieurs dossiers importants pour la ville, infrastructures, amphithéâtre, négociations des conventions collectives, déneigement, ingénierie, travaux routiers, aqueducs, égouts et finalement le dossier qui a eu sa peau la construction de la nouvelle Centrale de police. Raymond Dion qui fut élu en 2005 a été président du réseau de transport de la capitale de 2009 à 2013. En

Il y a certainement un problème de gestion dans l’équipe Labeaume car les deux bras droit du maire veulent retrouver leur droit de parole. Monsieur Dion a mentionné lors de la conférence de presse qu’il aurait aimé faire valoir ses positions dans les choix qui ont été fait par le maire.
Est-ce que le dossier du tramway en est un?