Québec, le 20 décembre 2007

Un politicien comme les autres

Le nouveau maire de la ville de Québec Monsieur Régis Labeaume est déjà devenu un politicien comme les autres. Au début de sa campagne électorale il promettait mer et monde dont un gel du compte de taxe. Toutefois au fil des semaines il s’est vite rattaché à la logique du Renouveau Municipal de Québec soit une augmentation en dessous du niveau de l’inflation.

Voilà qu’à la lecture du budget de l’an un de l’administration Labeaume les citoyens de 9 anciennes municipalités sur 12 voient leur compte de taxe augmenter au delà de l’inflation voir même jusqu’à près de 8%. En plus le nouveau maire a déclaré sur les ondes d’une ligne ouverte que cette augmentation était due aux fusions municipales. Lorsqu’il s’est présenté à la mairie de Québec à l’élection du 2 décembre, il connaissait tous ces enjeux et de bon gré il a fait ses promesses. Ce n’est pas vrai que l’on va se faire servir durant près de 2 ans que c’est la faute de l’autre.

En ce qui nous concerne dans le secteur Vanier, en plus d’avoir subit un revirement majeur de la politique du déneigement et du rôle d’évaluation, voilà que l’on nous inflige une augmentation de près de 5%. Une chance que l’échevin du secteur Vanier Monsieur Richard côté s’est rallié au nouveau maire car l’avenir n’aurait pas été de tout repos.