21 mars 2013

Un panier de crabes

Souvenons-nous que lors de la course à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ) il n’y a pas eu de débats de fond entre les trois prétendants ne proposant rien de nouveau. C’est plutôt l’inverse car les trois avaient endossé et renchérit sur les décisions prises par le PLQ défait aux dernières élections.
Panier de crabes
De ce fait après neuf années de règne de Jean Charest, le PLQ était à la recherche d’un chef qui lui permettrait de reconquérir les Québécois avec de nouvelles idées et une vision d’avenir mais a élu l’ex ministre de la santé Philippe Couillard.

Toutefois le nouveau chef élu et prétendant premier ministre vient d’ouvrir un panier de crabes en souhaitant que le Québec signe la Constitution canadienne sans référendum avant 2017 alors que le Canada célébrera le 150e anniversaire de sa fondation.

C’est un discours empreint d’improvisation car le PLQ a déjà formulé dans le passé des demandes constitutionnelles sans résultat avec l’accord du lac Meech puis Charlottetown.

À quel prix le nouveau chef du PLQ Philippe Couillard veut-il vendre le Québec? Le discours du PLQ a changé car avant c’était l’économie d’abord.