30 septembre 2012

Un monde fou fou fou

D’autre part des joueurs millionnaires ayant des conditions de travail exceptionnels demandent à leurs propriétaires multimillionnaires d’augmenter leur part de participation aux profits de la ligue se situant aux alentours de 3,3 milliards.

Des amateurs regardant ces millionnaires s’obstiner espèrent un règlement rapide du dossier afin d’aller dépenser leur argent dans cette cagnotte de millionnaires.

Toutefois ce lock-out pourrait se retourner contre Garry Bettmann en faisant disparaître ou déménager des franchises non payantes. En effet pensons à l’entêtement dans le cas de Phoenix, les ennuis financiers des Devils du New Jersey et d’autres équipes se rapprochant des deux précédentes, comme Nashville, Floride et les Islanders.

Ce lock-out pourrait bien être bénéfique en ramenant le nombre d’équipes à 25 et en relocaliser dans des marchés plus payants comme Québec, Seattle et Markham(Ontario).

De toute façon les amateurs seront au rendez-vous quelque soit l’issu du conflit.