Québec, le 20 novembre 2006

Un ministère à l’abandon

Nous sommes très loin du temps ou des ministres géraient les forêts, le tourisme da la chasse et la pêche dont la faune, les ressources minières, et que l’énergie relevait de la société d’état Hydro Québec directement rattachée au bureau du Premier Ministre.

Le ministère des ressources naturelles et de la faune, avec le gouvernement libéral et son ministre Monsieur Pierre Corbeil est dans l’abandon total. Au niveau des forêts on en parle même plus car ce sont des vedettes, artistes et autres groupes d’intérêts qui réussissent à briser le mouvement synergique qui s’était formée au fil des ans avec les différents acteurs de la forêt.

En effet, des petites, moyennes et grosses compagnies forestières, des syndicats forestier, des coopératives forestière, des groupements forestier, des utilisateurs des zones d’exploitation contrôlée (ZEC) et villégiateurs avaient réussis à cohabiter et s’entendrent.

Rien ne va plus le Ministre des Ressources Naturelles et de la faune Monsieur Pierre Corbeil a perdu le contrôle de son ministère, il n’a plus le temps de s’occuper de la gestion forestière qui vit sa pire crise de l’histoire.

Il est obligé d’essayer de défendre les agissements de la société d’état Hydro Québec face aux développements hydro-électrique. Où est son président?

Que fait le premier ministre du Québec Monsieur Jean Charest?