8 avril 2017

Un mémorial

Ça n’a aucun bon sens d’avoir hésité autant pour fêter le centième anniversaire de l’inauguration officielle du pont de Québec. C’est d’une négligence extrême et un manque de respect démontré envers la population, la coalition pour la sauvegarde du pont de Québec et les familles des 89 ouvriers mort au travail lors de la construction dans les années 1900.

Comme ce fut le cas pour la repeinte du pont tout le monde se renvoi la balle et personne en autorité ne veut prendre le leadership de cette grande fête. Depuis 20 ans on se chicane à coup d’avocat pour ne pas peindre le pont et pendant ce temps notre merveille rouille.

Du bout des lèvres le maire est revenu sur sa décision de ne rien faire en annonçant une commémoration noble. En guerre ouverte avec le Canadien National,propriétaire du pont, le maire de Québec Régis Labeaume avait abandonné le projet. C’est pourtant l’emblème de l’entrée dans la ville de Québec et c’est ce que les visiteurs voient des milles à la ronde.