Un marché nostalgique

Du 10 au 19 août le marché du vieux-port s’animera dans le cadre de la semaine québécoise des marchés publics. Nous y sommes allé en fin de semaine pour une des dernières fois car le maire de Québec Régis Labeaume a décidé de le fermer et de construire au coût de 20 millions un autre marché plus grand dans le secteur désert de l’amphithéâtre.

Il y avait de la nostalgie dans l’air car aller au marché du vieux port avec comme décor la splendide marina, le pont levant et les écluses ajoutés à une vue prenante sur le grand séminaire de Québec juché au haut de la falaise c’était pathétique

Pourquoi ne pas avoir investis les millions de dollars dans le marché actuel qui aurait été une valeur ajoutés au lieu d’en créer un dans un désert. Je ne suis pas certains que les milliers de croisiéristes qui affluent au vieux port montront jusqu’à l’amphithéâtre pour magasiner.

Établit dans le vieux port depuis plus de 30 ans le marché Public de Québec a continué de nous surprendre par sa grande capacité d’adaptation aux nouvelles tendances agroalimentaires et son sens de l’innovation. Monsieur le maire il ne faut pas briser cette cynergie du marché qui faisait le bonheur des citoyens, des visiteurs et des touristes.