Québec, le 14 juin 2005

Un maire responsable

Je désirerais réagir aux propos tenus par Daniel Paquet de Vanier dans le journal de québec du 16 juin concernant le vrai Bellemaregate. Dans son article, monsieur Tremblay mentionne que les citoyens de Québec sont impatients de remettre les clés de la ville de Québec à un maire responsable.

Je suis d’accord avec ce dernier point mais monsieur Bellemare a déjà déclaré que les deux vieux partis le Renouveau Municipal et l’action Civique ne répondent pas aux préoccupations des citoyennes et citoyens. Qu’elles sont-elles? À quelques mois des élections municipales il serait grand temps qu’il fasse part à la population de ces nombreuses préoccupations qui ne sont pas déjà défendus par les autres partis oeuvrant au municipal.

Il n’a jamais voulu divulguer le nom de ses bailleurs de fonds et le peuple on en a assez des cachettes et des mensonges. Il a dit qu’il ne savait pas leur nom, que ce n’est pas son problème mais la loi lui impose la dénonciation des donateurs. Le Bellemarregate arrive à point car il semblerait que c’est la liste de ces donateurs que les voleurs ont pris, et pas juste une fois mais deux fois bizarre.

Qu’en est-il vraiment de ses enjeux véritables?