7 Février 2013

Un maire impatient

Les citoyens de Québec sont fous de leur maire et en sont satisfait à plus de 80%. Il va de soi que son style direct et du tac au tac semble plaire aux citoyens qui s’y reconnaissent. En effet la façon agressive, directe et improvisée dont il traîte les syndicats, certains hommes politiques, des citoyens et des groupuscules est peut-être appréciée par une partie de la population. Par contre son style grognard et impatient démontre son côté instable et dénote, selon moi, une méconnaissance des dossiers.

À mon avis la toute dernière réaction du maire concernant le Squat Basse-Ville qui vient en aide aux fugueurs était inapropriée. En effet le fait d’avoir soulevé au conseil de ville des doutes sur le travail de gestion du Squat relevait du ministère de la Santé et la Société d’habitation du Québec.

Sa sortie en règle contre la présidente de la commission de la capitale nationale de Québec (CCNQ) Françoise Mercure était également superflu.

Cependant avec un taux de satisfaction aussi élevé cela ne donne pas au maire de dire et faire n’importe quoi avec notre argent.