Québec, le 2 novembre 2010

Un maire frustré
Labeaume
Le maire Régis Labeaume a encore fait un fou de lui au dernier conseil de ville en traitant les propos de la conseillère indépendante Ann Guérette du quartier Montcalm de farfelues, ridicules, stupides, folichon et qu’elle manquait de rigueur. Avec de tels propos lancés publiquement on sait maintenant qui manque vraiment de rigueur personnelle.

Le maire nous a clairement démontré son arrogance vis-à-vis la petite opposition officielle. Il va de soi que cette opposition de deux conseillers sans budget de recherche essai de peine et de misère à présenter des arguments différents mais se font vite rabrouer.
Labeaume-2
Nous sommes en présence d’un conseil de ville qui décide sans consultation, sans réfléchir aux impacts, avec arrogance, au gré du vent et malheureusement au détriment des payeurs de taxes. Ce conseil de ville doit rendre des comptes à la population soit par les questions des citoyens, des membres de l’opposition ou par les médias interposés ce qui est difficile actuellement à cause de l’attitude frustré du maire.

Est-ce que ceux qui ont des opinions différentes du premier magistrat peuvent intervenir sans se faire dénigrer?