Un maire condescendant

Lors des dernières élections municipales le maire de Québec ne voulait rien savoir du Tramway et dénigrait la chef du parti démocratie Québec Ann Guérette qui fut la seule à présenter un projet de Tramway. Une fois élu Régis Labeaume s’est fait un ardent défenseur d’un tramway et calomniait ceux qui étaient contre un tel projet.

Au cours de cette même élection le nouveau parti politique Québec 21 prônait la construction d’un troisième lien à l’Est et a fait élire deux échevins des districts situés à l’est. Le maire était rébarbatif à un nouveau lien à l’Est critiquait ceux qui était pour. Le maire favorisait un pont à l’ouest.

Lors des dernières élections provinciales au Québec le parti de François Legault la coalition avenir Québec s’est fait élire en promettant un troisième lien à l’Est. Ne voulant pas être en guerre durant 4 années avec le nouveau gouvernement le maire Labeaume change son fusil d’épaule et donne son accord avec ce projet de lien à l’est.

Voilà qu’à la surprise générale le maire Labeaume annonce que le marché du vieux port restera à son emplacement actuel mais le réduira de 75% et ne sera que saisonnier.

Ces revirements à 180 degrés ou stratagèmes politiques ne sont-ils pas étrangers à l’élection partielle qui se déroule dans le quartier Neufchatel-Lebourgneuf?