Québec, le 9 décembre 2008

Un gouvernement majoritaire

Nous venons de traverser une autre élection et de mal en pis les électeurs ont boudés. En effet 44% des électeurs niant leur droit légitime et démocratique d’apposer un signe sur le bulletin de vote ont décidés de ne pas allé voter. De ce fait ils ont négligés l’Action Démocratique du Québec (ADQ), donner une chance au parti québécois (PQ) de devenir l’opposition officielle et favorisé un gouvernement libéral (PLQ) majoritaire.

Il va de soi que, dans une période ou les citoyens essais de s’en sortir et d’attacher les deux bouts en se recroquevillant sur eux-mêmes, essayer de survivre ou tout simplement de se chercher un rêve, l’acharnement des politiciens à vouloir un mandat clair est carrément de la torture psychologique.

Mon message est le suivant vivre et laisser vivre. Lâchez-nous la paix afin que l’on soit en mesure de reconstituer le casse tête de nos vies de reprendre une certaine altitude afin que l’on puisse voir et jouir de la vie.

La population vient de dire assez c’est assez et trop c’est trop.