Québec, le 3 décembre 2008

Un faux message

Le premier ministre du Québec Monsieur Jean Charest a envoyé les québécois en campagne électorale même si ces derniers n’en voulait pas et ce en pleine crise financière. Du même coup nous vivons une crise politique au Gouvernement Fédéral à laquelle les partis d’opposition ne font plus confiance au Gouvernement en place et que ce dernier se comporte comme majoritaire.

Dans 5 jours nous devrons élire un gouvernement qui gèrera le Québec et essaiera de nous protéger le plus possible du tsunami financier et de donner une stabilité en plein centre de la crise économique. La campagne Québécoise n’a pas levé et ne lèvera pas parce que tous les politiciens se serve de la crise à Ottawa pour passer un faux message.

Il faut que les Québécois se mobilisent, oublient ce qui se passe à au Fédéral et se concentre sur l’élection qui nous donnera un gouvernement responsable et capable de passer au travers de la crise. Oublions la politique et pensons pour une fois à nous et allons voter pour ceux et celles que l’on pense les plus appropriés pour nous faire traverser cette crise dans la dignité minoritaire ou majoritaire.

Il faut aider les personnes âgées à protéger leurs acquis, les générations suivantes à protéger leur avoir et leur donner l’aide nécessaire afin qu’ils se sentent en sécurité et ne perdent leurs biens difficilement gagnés.

Je pense que le plus important est de nommer une ou un premier ministre responsable.