Québec, le 05 mars 2005

Un coup d’épée dans l’eau!

J’ai lu le reportage de Katia Bussière du journal de québec du 4 mars concernant la pétition qui circule demandant la fermeture du Bistro plus de la rue Saint-Jean. Je suis entièrement en désaccord avec la position des initiateurs de cette pétition. Oui il y a eu un drame devant cet établissement comme il y en a un peu partout ailleurs. Oui il y a probablement trop de jeunes d’âge mineur qui sont admis dans certains établissements ciblés. Oui il a certainement trop de jeunes qui sont armés. Mais pourquoi lier ces tous ces faits ensemble et en punir un?

J’ai 59 ans et j’ai connu mon épouse au Bistro il y a de ça 35 ans. L’atmosphère fébrile n’a guère changé au fil des ans car il y avait également des règlements de compte dans notre temps mais ça se faisait avec une bonne claque. Je crois que c’est plutôt un problème de société.

En effet pourquoi tant de jeunes se promènent avec des armes blanches ou autres et ce même à l’école si ce n’est que pour réagir d’une façon quelconque. Peut-être que la réaction immédiate de la famille est compréhensible mais est t’elle louable et trop énergivore?