Québec, le 9 février 2012

Un code révélateur

Le chef de la coalition avenir Québec (CAQ) François Legault part en croisade afin de remettre à flot les finances du Québec laissées à la dérive par le gouvernement de Jean Charest. Cet ex-péquiste a rapidement trouvé le code révélateur qui amènera la province de Québec dans une lancée économique sans précédent afin de retourner au déficit zéro.
Mâle-femelle
Toute une trouvaille pour ce nouveau chef et pourquoi les autres n’y ont t’ils pas pensés? C’est tellement facile tu abolis la formule Rand pour les syndicats, tu abolis les commissions scolaires, tu abolis les organismes du réseau de santé, tu obliges les assistés sociaux à retourner sur le marché de l’emploi et voilà te tour est joué.

Avant d’abolir la formule rand il ne faut pas oublier que le 29 janvier 1946 le juge Ivan Rand avait rendu une décision favorable aux deux partis (syndicats-employeurs) suite à la longue grève des dix-sept mille travailleurs de Ford à Windsor en 1945-46

En effet d’une part la décision du juge ordonnait à l’employeur de prélever à la source les cotisations syndicales pour tous les employés de l’unité de négociation, membres ou non des syndicats. D’autre part ce jugement instaurait un système d’amendes prélevées à même les cotisations syndicales imposées aux syndicats dans le cas de grève sauvage ou illégale.

Est-ce que François Legault veut briser la paix sociale du Québec et réintroduire ces chicanes intestines employés-employeurs?