Québec, le 3 octobre2009

Un cirque du soleil planétaire

Quel beau projet que le fondateur du cirque du soleil Monsieur Guy Laliberté réalise actuellement par son voyage planétaire sur la station orbitale internationale (SSI) pour la cause de One Drop. Après avoir créé cette fondation, Monsieur Laliberté y a investi personnellement en la dotant d’un montant de 100 millions de dollars canadiens.

C’est en 1984 qu’il a créé le cirque du soleil après avoir débuté sa carrière de bohème à l’âge de 14 ans en parcourant les rues de Québec et de l’Europe en faisant étalage de ses talents d’accordéoniste et de cracheur de feu. Ça prenait un certain courage pour quitter la maison paternelle et se lancer dans cette carrière qui l’amène aujourd’hui à faire ce voyage autour du globe.

Son «bébé»: la fondation One Drop, fondé le 29 octobre 2007, se préoccupe du problème de l’eau potable, de plus en plus aigu à travers le monde, et plus particulièrement dans les pays du tiers-monde. Déjà, les problèmes liés à l’eau sont la cause de mortalité la plus importante dans le monde. À plus long terme, il y aura crise si l’on ne fait pas rapidement les gestes nécessaires. Le manque d’eau risque de causer, d’ici à 25 ans, d’importantes migrations de population.

Cet homme d’affaire talentueux a reçu différents honneurs dont : Membre des Grands Montréalais 2001 , Officier de l’Ordre du Canada 2003 , Chevalier de l’Ordre de la Pléiade 2004 , Doctorat honorifique de l’Université Laval 2008 et aujourd’hui il se retrouve sur la SSI.

Bravo merci et bon voyage.