Québec le 2 février 2001

Un choix pas si difficile à faire

Je lisais dans le soleil du 22 mars un article rapportant la conférence de presse de Madame Andrée Boucher concernant son implication comme candidate à la Mairie de la nouvelle grande ville.

Suite à cette annonce la plupart des gens mentionnaient que c’était une bonne nouvelle et qu’il s’agira d’un choix difficile à faire. Je pense plutôt le contraire si on se fie à ses années passées comme mairesse de la ville de Sainte-Foy. Tout d’abord la conférence de presse s’est tenue au domaine Maizereth qui est un joyau de conservation naturelle et de protection de la biodiversité. Dans cette immense espace verdoyante se côtoient piétons, animaux, cyclistes et adepte de patins à roues alignées. Je me suis laissé imaginer la nouvelle Mairesse, si elle est élue, bien assise au pied d’un gigantesque saule pleureur, cheveux volant au gré d’une douce brise et de son air intellectuel, lire un roman Arlequin et lorgnant ces affreux cyclistes et sportifs de tout acabit.

Dans un autre dossier si Madame Boucher est élue, qu’adviendra t‘il de l’affichage commercial? Qu’adviendra t’il des loisirs et sports qui ne sont pas de sa priorité? Qu’adviendra t’il de la culture et du tourisme? Qu’adviendra t’il des logements sociaux qui n’ont jamais été de ses priorités? Est-ce que le château qu’elle a fait construire sans autorisation des citoyennes et citoyens de Sainte-Foy deviendra une succursale d’un nouveau encore plus gros? Autant de questions et peu de réponses!

Est-ce cela un choix difficile?