Québec, le 20 décembre 2005

(Lettre à Jean-Paul l’allier Maire de la ville de Québec)
Un cadeau de Jean-Paul l’allier

Je tiens à vous remercier personnellement pour l’héritage que vous laisser à votre successeur et plus particulièrement aux citoyennes et citoyens de l’ancienne ville de Québec et de la nouvelle grande ville. Les derniers 16 ans n’ont certes pas été de tout repos pour vous et les vôtres mais vous avez su confondre, unir et assembler les différentes tangentes avec sagesse et courage.

Par vos actions répétées vous avez donné et redonné une vitalité au centre ville qui était devenu un ghetto placardé et sans avenir. D’un immense centre d’achat proposé alors, vous avez réalisé l’exploit de faire de notre centre ville une pierre angulaire au développement. Oui Monsieur l’Allier un développement touristique, culturel et par le fait même économique et comme preuve, le nombre d’entreprises qui y sont établies depuis les dernières années.

Par la suite de la petite ville de Québec à la grande ville fusionnée vous avez réalisé l’irréalisable et réuni une majorité afin de sortir des sentiers battus, de l’esprit de clocher et d’amorcer une vraie revitalisation de l’ensemble de la région qui en avait grandement besoin. Bravo encore pour ce courage et cette détermination à en vouloir plus pour la population.

Il va de soi que tout n’a pas été réalisé selon le désir de tous les citoyennes et citoyens mais à mon avis, l’ensemble de l’image visé ou de l’œuvre à accomplir est devenue une pièce maîtresse pour l’avenir de la ville et des gens qui voudront bien y donner suite. D’une allure sévère mais d’un ton doux vous avez rejoins la majorité des gens qui vous ont fait confiance et ça c’est un honneur.

Il est certain que les objectifs ou les dossiers ne sont pas tous réglés tel que planifiés mais le dynamisme et la conviction que vous y avez mis feront en sorte qu’ils le seront dans un avenir rapprocher.

Monsieur le maire Jean-Paul l’Allier je vous dit merci et vous souhaite une belle nouvelle carrière.