Québec, le 7 novembre 2011
Yvon Bussières 1
Un autre ultimatum

Le maire de Québec Régis Labeaume veut réduire le nombre de districts et par le fait même le nombre de conseillers siégeant au conseil de ville de Québec de 27 à 21. Pour se faire et comme c’est son habitude il envoie un ultimatum au gouvernement provincial afin de modifier la loi avant les fêtes sinon?

Par contre les jeux sont faits car sans avoir la réponse du ministre des affaires municipales Laurent Lessard le maire Labeaume a déjà accouché de son projet de refonte et proposera ses nouvelles limites au prochain conseil de ville.

Quelle est encore l’urgence d’agir aussi vite sans analyse, consultation ni planification et ce à deux ans des prochaines élections.

Le maire Labeaume donne comme exemple à suivre le nombre de conseillers à la ville de Montréal mais d’après vous est-ce vraiment le meilleur exemple à donner la gestion de Montréal?

Quel sera le prochain ultimatum?