16 avril 2015

Un autre bâillon

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a débuté son mandat 2014 par l’adoption de la loi 3 imposant le partage des déficits des régimes de retraite aux syndiqués municipaux. Il fut suivi par la loi 10 sur la réforme du réseau de la santé infligée par bâillon et il s’apprête à imposer une loi omnibus afin d’être en mesure, selon lui, de respecter son cadre financier.
baillon
Ce projet de loi 28 présenté par le ministre Carlos Leitão contient plusieurs projet de loi. En effet il modifie la loi sur les services de garde éducatifs, réduit la rémunération des pharmaciens, aboli les Conférences des élus (CRE) et confiera la responsabilité des Centres locaux de développement (CLD) aux MRC.

Comment peut-on d’une main exiger une rigueur budgétaire sans précédent et de l’autre main donner 30 millions de $ à Robert Lepage pour une autre salle de spectacle? On a déjà le palais Montcalm, la caserne d’alhousie, le grand théâtre et quelques autres salles réparties sur le territoire. De plus sans équipe de la LNH le maire de Québec a promis cents jours d’occupations par année pour son amphithéâtre.

Je penses que la rigueur budgétaire du gouvernement libéral est à sens unique et la classe moyenne en paiera le prix.